Travel story : Prague, la déception totale…

C’est vrai que c’est la fin de l’année et qu’il serait meilleur de la terminer sur une bonne note. Je me dis que c’est tout de même l’occasion de vous raconter mon petit séjour à Prague, durant la période des fêtes de Noël, dont la mélodie n’a pas toujours été belle…Prague: travel story, une totale déceptionOn entend souvent parler de cette ville, Prague, à visiter durant les fêtes de fin d’année. On entend particulièrement parler de son fameux marché de Noël à absolument voir si vous y allez. Je vous avoue que cela fait déjà très longtemps que j’ai écrit cet article, mais ce n’est qu’aujourd’hui que je le partage avec vous. En le relisant, je me rends compte que mes sentiments sont inchangés, mais mon écriture sera plus modérée. 🙂 Je suis contente qu’on ait aujourd’hui la possibilité de pouvoir partager librement nos expériences et ce, en toute honnêteté. Accrochez-vous et n’oubliez pas que cela ne reflète que mon expérience personnelle. Je vous invite à lire jusqu’à la fin si cela vous intéresse 😀 Bonne lecture !Prague: travel story, une totale déceptionPrague: travel story, une totale déception Prague: travel story, une totale déception
Prague: travel story, une totale déception Prague: travel story, une totale déception Prague: travel story, une totale déception Rassurez-vous, tout n’était pas négatif durant ce séjour. Mais j’en parlerai plus tard.
Cette période de fêtes sur notre blog commence donc par mon voyage en République Tchèque. Je voyais cette destination comme étant magique et féerique, alors pourquoi ne pas s’offrir une petite semaine là-bas ? Bien évidemment on se renseigne, on lit des articles, des avis voyageurs…bref on essaye de se préparer un minimum. On tombe alors sous le charme (ou dans le panneau). J’avais lu et entendu un petit partout (d’après les expériences de mes proches et des avis voyageurs) que la République Tchèque est un pays « assez raciste » notamment contre les personnes « de couleur ». Je suppose que beaucoup en ont déjà eu écho, mais avec la manière dont la beauté de la ville est vendue, on ne s’attarde pas forcément à ce détail. Puis comme je me suis toujours dis: on ne peut pas savoir sans le vivre! Hé bien, j’aurais vraiment dû m’attarder un peu plus à ce « détail ». J’estime que les Tchèques ne sont pas qu’un peu racistes. Ils le sont envers TOUS les étrangers. C’est bien une des raisons pour laquelle ce voyage m’a beaucoup déçu, mais c’est la triste vérité. Pour la première fois de ma vie, j’ai vécu le racisme. Je peux vous assurez que c’était aussi une première pour moi de vouloir rentrer au bout du deuxième jour.
Prague: travel story, une totale déception Prague: travel story, une totale déception Prague: travel story, une totale déception
Les Tchèques. Ils sont joyeux, ils sourient et rigolent entre eux (parfois), mais dès qu’il s’agit d’un étranger (blanc, jaune ou noir) l’attitude change immédiatement: ils deviennent très désagréables, leur ton change de suite, ils regardent très mal et d’un air hautain. Ils sont irrespectueux, impolis, et pas du tout accueillant. C’est en tout cas mon ressentiment, et cela dès notre arrivée à l’aéroport. Je ne m’attendais pas à ce qu’on nous accueille les bras grands ouverts, mais un simple sourire ou même un bonjour ne fait pas de mal. Il s’agit quand même de l’endroit où le touriste pose son pied en premier. Connaissez-vous le principe des 90 premières secondes ? Bien sur, je ne parle pas de la douane ou du personnel aéroportuaire. Je parle des commerçants qui s’y trouvaient. Ils ne sont pas accueillants, pas serviables, ils ne sourient pas, ils ne sont pas chaleureux, ils sont aigris, désinvolte… bref pas agréables du tout. Ne vous inquiétez pas, pour illustrer mes propos, je vais vous raconter quelques anecdotes que j’ai personnellement vécues là-bas.
Au point de vente des tickets de transports de l’aéroport, on en profite pour demander à la jeune femme quel bus faut-il prendre. Avec un regard de travers lancé à toute vitesse, elle nous répond d’un ton plus que désinvolte et je ne vous parle pas de son impolitesse. On est toujours à l’aéroport alors je me dis qu’ils sont surement tous « blasés » comme ça. Arrivée dans le bus, je demande au chauffeur si c’est bien la bonne direction. D’un air agacé, il me répond aussitôt très méchamment, sans même me regarder et en marmonnant dans son visage gras. C’est la deuxième personne désagréable en moins de 30 minutes. Durant les jours suivants, les commerçants, les tabacs (pour les tickets xD), dans les points de vente, les boutiques, les stands de marchés de Noël, les chauffeurs… tous étaient tout aussi désagréables que ces 2 premières personnes. Malheureusement, elles n’étaient pas les pires… Pour la petite histoire, un commerçant a carrément refusé de m’encaisser ! Sa collègue a dû prendre le relais. D’autres ont refusé de nous vendre des tickets de transports et d’autres de prendre mon argent. J’étais particulièrement choquée. Tant de stupidité au point d’en arriver à ce stade? Je suis directement allée à la banque en pensant que mes billets étaient le problème… et bien non ! J’étais juste une fois  de plus tombée sur de mauvaises personnes. Ne parlons pas de coïncidences ou de poisse ! Non, non, c’est juste la réalité des choses. Je ne vous parle même pas des agents de police, des agents de transports en commun ou des contrôleurs… pour un simple renseignement, ils ne vous respectent pas, vous répondent méchamment, limite en disant « casse-toi et me fais pas ch*** ! ». Pour nous « consoler » un peu, on a aussi vu pas mal de familles et de couples étrangers (des Anglais et des Américains) très remontés contre certains Tchèques à cause de leur mauvaise foi, dans des banques et je ne sais plus où. Vous savez, quand on fait face à ce de genre population, on n’a pas forcément envie de rester plus longtemps. Alors on essaye de se rattraper avec les choses plus « matérielles ». Pour ce qui est de l’interaction, les seules personnes agréables a qui nous avions à faire étaient des « étrangers ». Il était important pour moi de partager cette expérience, car c’était comme si je m’étais retrouvée dans une féerie désenchantée lol Est-ce que vous me suivez ? La magie de Noël à Prague n’existait pas, le mythe s’était envolé pour moi… 😦
Je ne dis pas qu’en France nous sommes les personnes les plus accueillantes et les plus chaleureuses au monde, mais il y a certaines limites. Ce n’est donc certainement pas sur une note positive que j’ai quitté ce pays.

Voilà ^_^ je pense avoir raconté le principal de cette première Story time. Je ne voudrais pas que ce soit trop long. Je vous réserve également 2 autres articles sur mon petit voyage à Prague, et cette-fois ci, un peu plus joyeux ! Je vous parlerai de la ville, des marchés de Noël et bien sûr, de la nourriture ! Parce que contrairement à la population, la nourriture est vraiment excellente !
Merci d’avoir lu jusqu’ici lol et dites-nous si vous aussi avez déjà vécu ce genre d’expériences lors d’un voyage, ou si vous êtes déjà allé à Prague.

Boubly

Prague: travel story, une totale déception Prague: travel story, une totale déception Prague: travel story, une totale déception Prague: travel story, une totale déception Prague: travel story, une totale déception Prague: travel story, une totale déception

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s